Nothing Ear (1), des écouteurs sans fil et sans son

- 9 minutes de lecture - 1767 mots

Divulgâchage : Je regrette mon achat. C’est vraiment un mauvais produit. Je les ai achetés pour une chose, écouter de la musique ou des podcasts, et il n’arrive même pas à remplir ce rôle ! Aucun aspect positif ne peu rattraper le fait qu’aucune musique n’atteint mes oreilles.

Nothing ear (1)
Nothing ear (1)

Pourquoi les Nothing ear (1)

Je vais commencer par vous donner les raisons qui m’ont poussé à les acheter. Je ne suis pas vraiment fan des casques sans fil. J’utilise principalement des casques et écouteurs filaires et je vais encore continuer pour longtemps encore. Mais avec le COVID et le fait de devoir enelver et remettre les masques en permanences, enlever les écouteurs était devenu pénible. Alors on est d’accord, ce n’est pas un problème existentiel hein. Mais c’était suffisant pour me faire passer le pas et tester des écouteurs sans fil.

Mes critères clé

  • Petit, si possible qui ne créer pas de grosse boule dans les oreilles (comme certains earbuds sans fil Sony apr exemple)
  • Je voulais des intra, car je préfère ça pour une meilleure isolation notamment.
  • Ne dois pas couter un organe
  • Et si possible suffisamment confortable, sachant que c’est très difficile tester à l’avance.

Après quelques recherches, je me suis retrouvé avec quelques candidats dans deux catégories principales :

  • Good enough mais a prix convenable (autour de 100€)
  • Pas cher ! (entre 9€ et 40€, frais de ports inclus)

Je peux me permettre les 100€ pour ça, et je me dis que les options vraiment low-cost risque vraiment d’être mauvaise, juste, car c’est trop pas cher.

Les modèles beaucoup plus cher pour ce que je veux en faire et compte tenu de mes critères.

Mon choix final à donc été les Nothing ear (1) d’une part pour leur forme et taille, et ensuite, car les tests semblaient présenter un produit correct, voir de qualité. D’autre choix était possible, mais finalement le prix à guider ma décision final pour une différence d’entre 10€ et 30€.

Un début prometteur

À leur reception, je les ai testés, pendant quelques jours, principalement à l’intérieur à la maison. La qualité est largement suffisante pour moi (je rappelle que je ne cherche pas un son audiophile). La portée était suffisante pour presque couvrir tout mon appartement de 40m² avec le telephone en plein milieux. La réduction de bruit était bonne et couvrait vraiment bien le bruit de l’aspirateur ! Pour le moment, ils étaient l’accessoire parfait pour faire le ménage tout en écoutant de la music ou des podcasts.

Freddie Mercury qui passe l'aspirateur dans le clip [Queen - I want to break free](https://www.youtube.com/watch?v=f4Mc-NYPHaQ)
Freddie Mercury qui passe l’aspirateur dans le clip Queen - I want to break free

En conditions réelles : ils sont inutiles !

Au bout d’un moment, je suis sorti de chez moi pour aller au boulot, ou juste me balader. C’était le vrai test, car j’avais l’intention de les utiliser pour mes trajets notamment.

Pour le dire simplement

Un chat tente de sauter dehors, mais se vautre misérablement
Un chat tente de sauter dehors, mais se vautre misérablement

Tout juste sorti dehors la music a commencé à couper, se dégrader, se couper encore, et se dégrader etc …

Par “couper”, je veux dire plus de son pendant 2 à 3 secondes ; et par “dégrader”, c’est un son mono, de qualité télephone avec d’horribles artefacts de compressions, durant 10s à 20s.

Pour que vous vous rendiez compte de ce que je viens de dire, j’ai fait une simulation de mon experience avec les Hear nothing (1). Vous devez écouter jusqu’au bout pour vraiment comprendre. Les micro coupures sont aussi de la partie en vrais.

La seule façon que j’ai trouvée pour éviter ces soucis, c’est de garder mon téléphone dans ma main, si possible devant moi. C’est inacceptable pour moi, car la place de mon téléphone est dans ma poche, pas autour du coup. La distance entre ma poche et mes oreilles est grosso modo de 1m ! J’ai même testé avec le téléphone dans la poche intérieur de ma veste, même comportement !.

Pour le dire simplement, encore, je ne peux pas utiliser ces écouteurs dehors. Encore plus si j’ai besoin de mes mains pour autre chose.

J’ai testé toutes les options de “latence”. Aucuns changements. J’ai testé avec un One plus 5, un one plus 7t Pro, et enfin mon Sony Xperia one mark IV. Tout pareil. Je considère ces téléphones étant de bonne qualité si ce n’est pas excellent, je ne les considère pas résponssable des problèmes rencontrés.

Un produit pas fini

Aussi inutile qu’ils sont, ce sont pas les seuls reproches que j’ai. Je ne sais pas dans quelles conditions ils ont été designer et construit, mais elles devaient surement être très mauvaise. Il y a plein de petites choses qui montre que personne, parmi ceux impliqués dans la conception de ces écouteurs, n’a pris soin de les tester ou de s’en servir vraiment.

Ils ne mémorisent pas les paramètres comme le niveau ou l’activation de la réduction de bruit. Je dois systématiquement la réactiver à chaque fois que je connecte les écouteurs. L’application nothing ear (1) continue pourtant de montrer le paramètre comme actif, mais je dois manuellement la désactiver et la réactiver pour qu’elle soit réellement activée. Et c’est pas fini, la moitié du temps, seulement un seul des écouteurs se voient activé la fonction “réduction de bruit”. Je ne sais pas si vous avez déjà testé la réduction de bruit avec juste un écouteur sur deux, mais c’est horrible et inconfortable. Avec ou sans musique. Pour corriger ça, je dois obligatoirement les remettre dans leur boite et tout recommencer.

Extrait de la série IT-Crowd, un homme au téléphone demande si [la personne à l'autre bout du fil] a essayé de l'éteindre et le rallumer ?
Extrait de la série IT-Crowd, un homme au téléphone demande si [la personne à l’autre bout du fil] a essayé de l’éteindre et le rallumer ?

Certaines actions sont déclenchables avec le doit. Toutes ne sont pas désactivable. Ça ne serait pas un souci si elle ne se mettait pas en travers de l’utilisation des écouteurs. J’ai désactivé la fonction “Pause quand on retire les écouteurs”, principalement, car elle n’a jamais marché pour moi. Du coup, quand je les enlève, j’enclenche presque systématiquement une autre action. Très pénible quand j’enlève un écouteur et que je finis toujours par faire un “pause” ou pire, un “skip” (passer au suivant) sur l’application de music.

Le mode “transparent” est une blague. Vraiment, ne le mettez pas si c’est pour qu’il soit aussi mauvais. C’est censé permettre d’entendre ce qu’il se passe à l’extérieur, mélangé avec la musique. En vrais, la music pert énormément en qualité, et je n’entends pas plus que ça les bruits extérieurs ou les gens parler. (même si oui, c’est mieux que dans les autres modes)

Je n’ai jamais réussi à utiliser la fonctionnalité de “touch & hold” (toucher et maintenir) pour changer le mode de réduction du bruit. Surement que je ne sais pas bien utiliser mes doigts, mais ça ná jamais marcher quand j’en avais besoins. Les seules fois ou ça s’activait, c’était par erreur quand je voulais faire autre chose… J’ai simplement désactivé le truc (car celui-là on peut). Ça ne serait pas trop un souci si seulement les écouteurs mémorisait l’activation de la réduction de bruit depuis la dernière fois que je les ai utilisés.

La qualité sonore est bonne quand on est sur le mode haute qualité. Comme on passe très vite au mode téléphone des années 30, ce n’est pas très utile finalement.

De plus, souvent, un des écouteurs ne se connecte pas. Je dois les remettre dans leur boite et recommencer en espérant que ça marche cette fois-ci. C’est pas le plus grave, c’est juste pénible, car fréquent.

Extrait de la série IT-Crowd, un homme au téléphone demande si [la personne à l'autre bout du fil] a essayé de l'éteindre et le rallumer ?
Extrait de la série IT-Crowd, un homme au téléphone demande si [la personne à l’autre bout du fil] a essayé de l’éteindre et le rallumer ?

Tous ces détails montre clairement que le produit a été fini dans de si mauvaises conditions que ne n’ose imaginer comment les personnes impliquées ont été traitées.

Il y a du bon

Toutes les autres revues et tests montre déjà les point fort. Je vais en parler aussi par acquit de conscience.

Quand j’ai la chance d’avoir la qualité au maximum, le son est plutôt bon. Je ne m’attendais pas à quoi que ce soit d’exceptionnel, mais c’est mieux que mes écouteurs filaires. Personnellement, j’ai rajouté un Equalizer pour baisser un peu les basses, mais c’est mon choix.

La boite est suffisamment petite pour moi, et rempli parfaitement son rôle. Les pastilles rouge et blanche ne me sont d’aucune utilité, car je mets toujours le mauvais écouteur dans le mauvais emplacement. (un peu comme les ports USB où il faut s’y reprendre à 3 fois). Vous avez surement un meilleur cerveau que moi cependant, vous y arriverez surement vous.

L’autonomie est suffisante pour moi. Je suis arrivée à bout qu’une seule fois pendant une longue journée de nettoyage de printemps.

Le mode “latence faible” à toujours un lag, mais bien moindre que l’autre mode. C’est amplement suffisant pour regarder un film ou une série pour moi.

Et , … c’est tout. Rien de bien ne permet de rendre le Nothing ear (1) juste utilisable malheureusement\

Conclusion : Je regrette les avoir achetés

Droopy coucher sur sa niche, sous la pluie
Droopy coucher sur sa niche, sous la pluie

Ce sont mes premiers écouteurs sans fils, et c’est mauvais. Le produit est de très mauvaise qualité, la seule fonctionnalité qu’on s’attend avoir ne marche tout simplement pas du tout (ou pas assez).

C’est une déception pour moi, l’impression d’avoir juste perdu 100€

Tous les trucs qui sont mal fichus, mal pensé ou simplement cassé sont tellement d’indice pour que je ne me risque plus à acheter un autre de leur produits.

Les Nothing ear (1) ne sont pas fini, tout juste en version alpha. Même 6-8 mois après leur sorti, et que je les ai achetés. (firmware et application à jours aux dernières disponible en octobre 2022)

Pour conclure, ne perdez pas de temps et n’achetez pas les nothing ear (1). Je vais personnellement boycotter “Nothing” sur tout leur futur produit, car il y a beaucoup trop de “red flags” (mauvais signes) pour parier à nouveau sur un de leur produit.

Je vais reprendre mes écouteurs filaires, je les utilise depuis 20 ans, ils coutent 10€, on un son suffisant et fonctionne !

Nothing ear (1), the earbuds to hear nothing! (Nothing ear (1) les écouteurs pour rien entendre)

Merci infiniment de m’avoir lu,
Bisoux 😗

ps: c’est mon experience et mes reflexions. Si vous avez vous-même des nothing ear (1) et qu’ils vous satisfont, c’est très bien. Aucuns soucis avec ça. Il est toujours possible que j’aie eu une paire défectueuse, même si je n’en suis pas convaincu.

Nothing
Nothing
  • Publié le
  • Modifié la dernière fois le
  • Traduction de cet article disponnible : English
  • Publié dans les catégories : review - opinion
  • Á l'exception des oeuvres citées qui concervent leur droits et attribution originaux, article et son contenu publié sous la licence Creative Commons(CC BY-NC-SA 4.0)
  • Si vous avez trouvé une faute d'ortographe, d'accord, ou une coquille suggerez moi directement une correction via Github.
  • Vous pouvez vous abonné à ce blog par RSS pour recevoir les nouveaux articles dès leur parution